image-icadrineL’icaridine : une substance active à l’efficacité reconnue (1) 

Les différents répulsifs cutanés sont composés d’une substance active qui éloigne les insectes sans les tuer. Bien qu’il existe un grand nombre de produits différents revendiquant tous une certaine efficacité, à ce jour, l’INVS (Institut de veille sanitaire) recommande 4 substances actives ayant fait leur preuve. Parmi elles, l’icaridine (Saltidin®), la molécule utilisée dans les sprays cutanés Moskito Guard.

L’Icaridine offre l’avantage de repousser efficacement les moustiques et d’autres insectes piqueurs (taons, tiques, puces) et ce, sans danger et odeur particulière. C’est un insectifuge.

Dosée entre 20 et 25%, l’icaridine présente une efficacité souvent supérieure au DEET, molécule la plus répandue sur le marché mais offre un avantage certain : elle ne détériore pas les matières plastiques.

Recommandée pour la prévention du paludisme par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et le BEH (2) (Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire), l’icaridine offre une protection efficace pendant 8h en cage test et 11h en conditions extérieures, y compris sur le moustique tigre (aedes albopictus).
De plus, l’icaridine est efficace dans toutes les zones, tempérées ou tropicales, y compris dans les zones infestées.

Sources :
(1) OMS, Recommandations WHOPES 2001
(2) BEH, Recommandations sanitaires pour les voyageurs version en vigueur